ᐅ Écrire un article monétisé en 2019 !

Soyons clair, écrire un article monétisé n’est pas difficile en soi, cependant il ne suffit pas de « juste avoir l’inspiration », vous devez respecter certaines règles que je vais aborder dans cet article.

Pour afficher un taux de conversion maximal, comprenez bien qu’écrire un article de 300 mots avec des fautes d’orthographes et sans images ne va pas vraiment vous aider. Autant vous dire que vous taux de conversion sera faible, très faible.

Depuis que je pratique le blogging pour m’assurer un revenu passif, j’ai retenu qu’il y avait des points importants à appliquer. Je me suis fortement renseigné sur des forums de toutes sortes, des formations et j’ai étudié comment procéder mes concurrents.

J’ai tiré de tout cela un savoir-faire qui m’est bien utile aujourd’hui, outre le fait d’écrire pour le plaisir, j’ai appris comment écrire un article monétisé.

Permettez-moi de vous donner mes conseils sur la façon d’écrire de meilleurs articles pour le marketing d’affiliation dans les sections suivantes :

  • Quels sont les éléments d’un bon article de blog ?
  • Comment écrire pour booster son référencement ?
Écrire un article monétisé

Écrire un article monétisé

Écrire un article monétisé : les étapes

Quels sont les éléments d’un bon article de blog ?

Comme je l’ai dit, vous êtes ici pour écrire de bons articles monétisés, il va sans doute vous falloir changer vos mauvaises habitudes en terme de rédaction d’articles.

Voici mes conseils pour l’écriture d’un article monétisé efficace :

Le Titre

Un article de blog sans un titre accrocheur, c’est un article qui commence mal. Vous devez soigner votre titre car c’est la première chose qui va sauter aux yeux de votre lecteur.

Si le titre du blog répond à la question de l’internaute, il a de fortes chances de cliquer sur votre article et de lire son contenu. C’est pourquoi le titre d’un article devrait toujours posséder le mot-clé principal que vous avez ciblé dans l’article.

Vous devez écrire un titre qui puisse éveiller la curiosité du lecteur et qui l’incite à cliquer. Si vous l’induisez en erreur avec un titre mensonger et racoleur, il ne reviendra probablement pas sur votre site.

Ma petite astuce : n’hésitez pas à rajouter des chiffres dans votre titre, statistiquement les gens cliquent plus sur des articles avec des titres possédant des chiffres que l’inverse. Par exemple, cela pourrait être « le top 5 des … » ou la « soupe aux choux en 2019 »

Les sous-titres

Je vous ai dit de ne pas négliger le titre de votre blog, il en va de même pour vos sous-titres. Respecter la hiérarchie des sous-titres, ne mettez pas de h4 avant un h3 ni un h3 avant un h2, c’est important.

Aussi, ne multipliez pas les balises H1 contenant le mot-clé ciblé dans l’article, une balise H1 c’est une seule fois par article et pas plus ! Autrement, vous risquez plus d’être pénalisé par Google que récompenser, alors attention.

Bien entendu, il est conseillé de glisser également votre mot-clé principal dans la plupart de vos sous-titres. Cela le mettra encore plus en valeur.

Vous pouvez y mettre des variations, par exemple au lieu d’écrire : « écrire un article monétisé » vous écrirez « écrire un article sponsorisé ».

Ah, j’oubliais, les sous-titres ne sont pas vraiment limités en nombre. Éviter les abus toutefois.

Insérer des mots-clés

Vous devez bien vous rappeler que pour écrire un article monétisé correctement, vous devez ciblé un ou deux mots-clés principaux, pas plus.

Ne commencez pas à spammer vos mots-clés dans vos articles, cela ne fonctionne pas comme ça. Le fait d’écrire 50 fois « écrire un article monétisé » sans aucune logique d’écriture ne vous permettra pas de vous positionner sur cette requête.

Google va détecter cela comme du spam et vous allez faire pire que mieux. La bonne méthode est d’inclure votre mot-clé choisi de manière naturelle dans l’article. Si vous avez WordPress, installez Yoast, il vous dira si vous l’avez mis trop de fois ou pas assez dans votre article.

La densité du mot-clé au sein de votre article va jouer, il ne faut pas que sa densité soit supérieur à 5% dans votre article, la plupart du temps, pour éviter d’être détecté comme du spam.

Enfin, essayez de placer votre mot-clé principal en tête de votre article, dans votre introduction par exemple. Pour que les utilisateurs sachent tout de suite de quoi vous allez parler et pour inciter Google à penser que c’est sur ce mot-clé que vous voulez référencer votre article.

Écrire un article monétisé de qualité

Et j’insiste bien sur le mot « qualité ». Pour que vos lecteurs aient confiance en vous, il faut instaurer un climat de confiance.

Si vous écrivez des articles approximatifs, où l’on sent que vous ne maîtrisez pas très bien votre sujet, les lecteurs ne vont pas rester. Il faut que l’écriture de votre article monétisé soit la plus professionnelle possible.

Même si vous ne connaissez pas forcément un sujet sur le bout des doigts, effectuez des recherches, rassemblez des informations de sources fiables avant de les redistribuer à vos lecteurs.

Essayez d’écrire des articles qui répondent clairement aux questions de votre public visé. Vous pouvez même faire une FaQ à la fin de votre article sur le sujet ciblé.

Pour ce qui est de la longueur d’un article monétisé de qualité, la norme est entre 1000 à 2000 mots, avec un contenu agrémenté de quelques images avec des mots-clés en balise alt.

Vous avez toutes vos chances que votre article attérisse dans la première page de Google les mois qui suivent.

Les pubs

Là encore, j’avais parlé de la densité des mots-clés dans l’article, il en va de même pour la densité de la pub que vous y mettrez.

Ne surchagez pas vos articles en espaces publicitaires et liens d’affiliation à chaque paragraphe. Cela a TOUT pour faire fuir au plus vite vos lecteurs. Ils verront clairement que vous n’en avez qu’à leurs portefeuilles.

Les endroits les plus stratégiques sont en début d’article, en milieu d’article et en fin d’article. Pas la peine d’en mettre plus.

Vous pouvez également mettre quelques espaces publicitaires dans le footer et dans la sidebar si vous avez une. Il n’est pas recommandé d’en mettre autre part.

Le principal dans le fait d’écrire un article monétisé, c’est que les gens ressentent que vous voulez leur fournir une information et non leur dérober leur pognon. Et en plus ça rime vous avez vu ? 😉

Optimisez vos CTA

Les CTA, call to action, sont des généralement des boutons chargés d’inciter votre lecteur a en savoir plus sur tels produits ou tels services.

Ils sont beaucoup utilisés dans le domaine du webmarketing alors utilisez-les. Par exemple, et moi-même je le fais, il est bien vu de mettre un CTA à la fin de votre article.

Si vous avez écrit un super article mais que le lecteur n’a pas cliquer sur vos liens d’affiliation, mettez en évidence d’autres articles qui pourraient l’intéresser.

Autre exemple, si vous avez fait un super programme d’entraînement en ligne, n’hésitez pas à mettre un bon gros CTA « Accéder à l’offre » en bas de l’article ou « Super Promo voir tout de suite ».

Un autre avantage des CTA est que vous les redirigez vers d’autres articles de votre site, ce qui a pour effet de réduire le taux de rebond, c’est un très bon indice donné à Google.

Inclure des boutons de partage

Quoi de mieux pour optimiser le trafic de votre site que d’inclure des boutons de partage sur vos articles.

En général la meilleure des positions se trouvent au début, ou à la fin au choix. Les boutons de partage ne sont pas très utilisés en vérité, mais cela peut « rassurer le lecteur », d’autant plus si il voit un nombre conséquent de « partages » de votre article.

Ainsi il ne mettra pas en doute la fiabilité de vos informations. De nombreux plugins sont disponibles pour les afficher mais attention, certains sont très gourmands en ressources et pourraient ralentir votre site. C’est la dernière chose que vous souhaitez n’est-ce pas ? 😉

Une bonne option peut être de suivre un tuto sur l’installation manuelle de ces boutons, que j’ai moi-même suivi, il y a pleins d’infos utiles sur internet là-dessus.

Autre chose, ne mettez pas trop de boutons de partage, en général je mets juste ceux de Facebook, Twitter et Linkedin. Pas plus de 5 est recommandé selon moi.

Maillage Interne

Si vous avez écris beaucoup d’articles, n’hésitez pas à ajouter des liens à l’intérieur et en pied de vos articles pour les rediriger vers des contenus similaires. Un maillage interne bien fait peut réellement booster férocement votre référencement.

Écrire un article monétisé

Écrire un article monétisé

Mon résumé sur l’écriture d’un article monétisé

Pour vous assurer que votre article de blog soit excellent, vous devez vous assurer qu’il soit complet.

Vous devez fournir toutes les informations que recherchent votre public cible, essayez de répondre à toutes ces questions au mieux.

Il faut que votre lecteur soit surpris en positif de la qualité de vos articles, ainsi il y a de fortes chances qu’il mette votre site en favori ou le partage.

Avec Google, le contenu est devenu ROI, surtout dans le cas des sites de niche. Pour les articles d’autorité c’est un peu moins le cas, les backlinks font beaucoup également.

Plus un contenu sera long et détaillé ( entre 1500 et 2000 mots est un très bon score ), plus votre article sera bien référencé.

N’oubliez pas vos titres, sous-titres et mots-clés, ces 3 réunis font beaucoup dans l’acquisition de votre trafic.

Je sais cela demandera beaucoup de travail de votre part, mais améliorer les points que j’ai cités est la meilleure façon de procéder pour écrire un article monétisé de la meilleure des manières.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
hugo seo
Hugo
Hello ! Moi, c’est Hugo. Consultant SEO dans la vie, je partage avec vous des conseils pour créer votre business en ligne et développer votre visibilité sur le web. Si vous avez une question ou envie de réagir après avoir lu cet article, n'hésitez pas à poster un commentaire !