ᐅ Revenus passifs : les meilleurs en 2019 !

À la recherche de revenus passifs ? Vous avez raison, quoi de mieux que d’avoir des revenus complémentaires que vous touchez tous les mois sans avoir à faire quoi ce que soit ?

Le fait de ne pas avoir à travailler pour gagner de l’argent est un phénomène assez vieux en réalité, les revenus passifs sont souvent connus du grand public grâce à la location immobilière.

Vous louez votre appartement à quequ’un et vous touchez tranquillement un revenu complémentaire tous les mois. Mais saviez-vous que vous pouviez faire la même chose avec des sites internet ?

Certaines personnes sont assez sceptiques par rapport à ça, et c’est légitime, mais dans le monde du web 2.0 sachez que c’est possible. Des personnes gagnent des revenus passifs tirés d’internet en ce moment même.

Oui, vous pouvez gagner facilement des revenus complémentaires grâce à des sites de niche, mais pouvez-vous en vivre ? Cela demandera beaucoup de travail.

C’est un peu comme le fait de louer des logements, vous allez économisé pendant 4 à 10 ans pour pouvoir rembourser le prix du prêt bancaire, ensuite une fois remboursé, vous allez en acheter un nouveau et ainsi de suite.

Si vous louez un petit appartement, vous allez toucher un revenu passif souvent compris entre 300 et 700 euros par mois. C’est très bien ! Mais cela suffit-il pour en vivre ? J’en doute. C’est exactement le même principe pour les sites de niche.

Les revenus passifs sont un bon moyen pour gagner de l’argent sans travailler mais ce sont des méthodes qui requièrent du temps.

Dans cet article, je vais vous expliquer comment générer vos revenus passifs grâce à Internet, tout cela de manière simple et facile, vous n’avez pas besoin d’avoir des compétences en web pour comprendre ce que je vais expliquer :

La bonne nouvelle, c’est que le travail peut être amusant !

revenus passifs

revenus passifs

La méthode principale que j’utilise pour générer des revenus passifs

Comme j’en ai parlé dans cet article ici, les sites de niche sont probablement l’un des moyens les plus faciles pour générer des revenus complémentaires sur le net.

Si vous voulez vivre de ça, le principe est de créer du contenu que vous allez monétiser grâce à l’affiliation, en ajoutant des espaces publicitaires ou en vendant vos propres produits.

Vous allez me dire « Si je ne connais rien au web, ne serait-il pas plus facile pour moi de demander un prêt et de louer un appartement ? Ou d’investir dans la bourse et obtenir des dividendes ? »

Cela peut être une bonne solution en effet, je sais que les gens privilégient cette façon, mais si vous n’y connaissez pas grand chose à l’immobilier ni à la finance, vous pourriez faire des erreurs.

La location d’une propriété peut être problématique si votre locataire décide de ne plus vous payer ou provoque des dégâts dans votre appartement.

Prendrez-vous le risque de faire un prêt pour devoir le rembourser sur de longues années, ou déciderez-vous de vous lancer dans la création de revenus passifs grâce aux sites de niche ?

Indice : la deuxième option ne vous coûtera qu’une dizaine d’euros pour vous lancer !

Pour moi, personnellement, le choix est vite fait. De plus si vous êtes créatifs, alors y prendrez goûts. Vous pouvez basiquement vous lancer sur n’importes quels sujets qui vous passionnent, tant soit peu qu’il y ait des gens intéressés qui sont prêt à vous lire / écouter / regarder.

C’est définitivement un bon moyen de se lancer pour faire des revenus faciles à la maison, et en plus vous apprendrez un tas de nouvelles choses : la rédaction de contenu, le référencement, la recherche de mots-clés n’auront plus de secrets pour vous.

« C’est bien beau mais comment le fait d’écrire des articles vont m’apporter de l’argent ? »

Plus vous écrirez d’articles de bonne qualité, apportant une réponse complète à votre public ciblé, et plus Google sera satisfait et propulsera votre site en tête de la première page. C’est ainsi que raisonne l’algorithme de Google, du moins pour les sites de niche.

Vous engrangerez alors du trafic et ferez potentiellement de l’argent n’importe quand : lorsque vous courrez, lorsque vous dormez, lorsque vous jouez avec vos enfants ou travailler au sein de votre entreprise. Vos sites de niche tourneront h24 et les revenus complémentaires se feront d’eux-mêmes.

C’est même devenu une sorte de jeu pour moi, je me réveille le matin et je consulte mes statistiques de la veille, pour voir combien j’ai gagner.

Revenus passifs : les premiers pas dans la création de sites de niche

  • Formez-vous un petit peu sur la création d’un site de niche ( histoire de pas commencer les mains dans les poches )
  • Il vous faudra un hébergeur de sites web efficace comme OVH ou O2Switch
  • Vous devrez réfléchir à un nom de domaine assez facile à mémoriser
  • Trouver un thème pour votre site WordPress ( il y en a pleins mais certains sont mieux que d’autres )
  • Choisissez d’écrire vos propres contenus où demandez les services d’un rédacteur SEO à faible coût
  • Prenez des images libres de droit sur des plateformes comme Pixabay, Picjumbo ou Unsplash
  • Un outil de création de campagnes e-mailing comme MailChimp.

Se lancer

Le plus important avant de commencer est de trouver une idée rentable, qui puisse être assez facilement monétisable. J’ai écrit un guide que vous pouvez retrouver en cliquant ici, si vous n’avez pas trop d’idée pour votre blog.

En général, quand vous avez trouvé enfin votre idée, j’essaye de suivre à peu près cet ordre dans la création de mon site de niche :

  • J’écris des contenus de haute qualité en ajoutant des liens d’affiliation
  • Je répartis mes articles dans des catégories
  • Je structure le menu de mon site
  • Je mets en place la stratégie autour des réseaux sociaux
  • En dernière étape, je m’occupe du maillage interne
  • Recherche de backlinks ( facultatif )

Ça ne demande pas plus de travail que ça à mon sens, vous pouvez également vous occuper de la gestion des backlinks mais pour un site de niche, ce n’est pas vraiment obligatoire.

revenus passifs

revenus passifs

Générer un revenu passif demande des efforts

Après quelques jours ou semaines selon votre investissement, vous voilà donc avec votre propre site de niche ! Bravo ! 😉 Vous allez commencer à engranger des revenus passifs.

Mais voilà vous souhaitez en gagner plus, mais vous êtes limité en trafic par votre public. En effet, l’inconvénient d’un site de niche est qu’il va cibler un public assez restreint de personne intéressé par vos articles en question.

Vous voyez un peu où je veux en venir ? Si vous voulez gagner plus de revenus complémentaires vous devez créer d’autres sites de niche.

C’est une activité assez chronophage, mais imaginez avoir une dizaine, voir une vingtaine de blogs monétisés, qui tournent pour vous à toutes heures de la journée.

Si vous voulez vivre avec des revenus passifs, il faut multiplier les sites

Créer des sites de niche n’est pas une activité barbante, le grand avantage c’est que vous pouvez choisir les sujets que vous souhaitez, le design de votre site, toute la stratégie marketing. Vous serez vraiment votre propre patron et personne n’aura à vous dire quoi faire !

Vous serez vraiment content quand vous verrez vos statistiques montées chaque mois et les virements que vous recevrez, cela va vous booster à en faire toujours plus !

Si vous pensez que vous n’êtes pas assez motivé pour faire plusieurs sites de niches, j’ai souvent le même argument qui fait mouche à coup sûr : « que penseriez-vous de quitter votre épuisement travail pour voyager aux 4 coins du monde tout en étant payer ? »

C’est la magie des revenus passifs !

Un business à partir de rien

Quand j’ai commencé ce business, je n’ai investi quasiment rien. Mis à part le nom de domaine et l’hébergement, il n’y a basiquement rien d’autre à acheter.

Mis à part si vous voulez aller plus vite et que vous avez un petit budget, il serait intéressant d’investir dans une formation ou un outil comme Long Tail Pro.

Si c’est votre rêve de vouloir devenir indépendant et que vous souhaitez à tout prix quitter votre travail, il n’y a pas meilleur moyen que commencer ce business.

En fait, tout est une question de quantité, avec un seul site vous gagnerez entre 50 et 500 euros par mois avec un très bon sujet et peu de concurrence. Il est facile de calculer les revenus complémentaires potentiels que vous pouvez vous faire avec 10 sites.

Une fois que vous avez fait le premier alors le plus dur est fait ! Cela signifie que vous connaissez toutes les étapes de la création d’un site de niche et que vous n’avez plus qu’à reproduire ce que vous aviez déjà fait ( 9 fois ).

Les seules « qualités » que vous avez besoin d’avoir est la motivation et l’ambition, rien d’autre.

Les différentes méthodes pour monétiser votre contenu

Il ne servirait à rien d’écrire du contenu riche et de qualité sans y ajouter quelques éléments pour le monétiser. Vous avez passé du temps à écrire des articles.

Il est donc logique et légitime que vous mettiez des publicités ou des liens d’affiliation pour les monétiser. N’en déplaise à ceux qui n’aiment pas. Voici ce que vous pouvez faire pour monétiser vos articles :

L’affiliation marketing

C’est un méthode qui permet de rajouter des liens affiliés à l’intérieur de vos articles, en cliquant sur ces liens vos internautes seront redirigés vers une boutique e-commerce qui vous donnera une commission au cas où une vente est réalisée grâce à vous.

Cette méthode de rémunération est très efficace et c’est ce que j’utilise le plus personnellement.

Les boutiques e-commerce qui proposent ce genre de partenariat sont légions : Amazon, Cdiscount, Fnac, Mano Mano pour ne citer qu’eux. Vous avez l’embarras du choix ici.

Les espaces publicitaires

Intégré des espaces publicitaires sur votre site peut également être très rentable, le programme le plus connu est bien évidemment Google Adsense.

N’en affichez pas partout cependant, cela peut faire fuir vos utilisateurs. En général, vous pouvez mettre un espace publicitaire en début d’article, un autre en milieu d’article et un dernier dans la sidebar. C’est assez efficace.

Vendre ses propres produits : branding

Si vous ne désirez pas être rémunéré via des publicités ou par des liens affiliés, vous pouvez toujours vendre vos propres produits à travers votre blog.

Cette méthode est la moins passive de toutes, car vous attirerez des clients potentiels « sans rien faire » à travers le SEO et les réseaux sociaux, cependant vous devez vous-même envoyer vos produits, faire une gestion des stocks et gérer tout ce qui tourne autour de votre marque.

Le branding demande plus d’efforts mais paie plus en général, pour cela vous pouvez tenter de vivre avec un seul site si vous avez vraiment un bon trafic.

N’avoir qu’un seul site ne signifie pas moins de travail, vous devrez continuer à chercher des clients par tous les moyens possibles, le référencement seul pourrait ne pas suffire.

Trouver des mots-clés rentables

Je me concentre plus particulièrement sur des revenus passifs basés sur des mots clés peu concurrentiels à fort potentiel. Comment en trouver ?

C’est simple, vous pouvez chercher directement sur Google en tapant le mot clé ciblé pour voir si il a de la concurrence ou non. En général si il y a déjà 1 ou 2 sites de niche positionnés sur le mot clé alors c’est bon signe 🙂 Vous pouvez vous lancer

Vous pouvez aussi vous abonner pour une courte durée à des outils spécialisés dans la recherche de mots-clés comme SEMrush ou Long Tail Pro.

Il faut que vous compreniez bien que dans ce métier, les mots-clés sont très importants, imaginez que vous cibliez un mot-clé qui attire 10 000 personnes tous les mois.

Cela dépend fortement de votre capacité à réussir à vous positionner en bonne position dessus mais si vous y arriver cela vous fera peut-être 10 à 20€ de revenus complémentaires tous les mois pour un seul article ce qui est énorme !

Sachez juste que les rendements peuvent être différents selon la boutique e-commerce que vous choisissez en partenaire, par exemple Amazon propose un cookie de 24h tandis que Cdiscount un cookie de 48h, certaines proposent carrément un cookie d’une semaine ou d’un mois !

Le cookie détermine la fenêtre dans laquelle vous allez engrangé des gains si un client achète un produit. Si vous dépassez la durée fixée ( par exemple 24h ), c’est perdu pour vous, vous n’aurez pas de commission 🙁

J’ai assez parlé des sites de niche dans cet article, avec tout ça vous en savez déjà plus sur ce business rentable, voyons maintenant si d’autres méthodes permettent de générer des revenus passifs :

revenus passifs

revenus passifs

Les autres méthodes pour générer des revenus complémentaires

Écrire un Ebook

Si vous avez de bons talents dans l’écriture, lancez-vous dans le business des ebooks. Des plateformes comme Amazon proposent même une section pour que vous puissiez vendre le vôtre moyennant une commission à chaque vente.

Vous profiterez ainsi de l’énorme clientèle d’Amazon pour accroître vos lecteurs et vos revenus. Parfois il est profitable que sur ce type de plateforme vous mettiez votre ebook en vente pour vraiment pas cher, par exemple 5€.

Cela générera beaucoup de ventes et votre ebook montera assez rapidement dans le TOP des recommandations ebooks Amazon. Préférez-vous vendre 10 ebooks à 50€ ou 1000 ebooks à 5€ ? 😉

Si vous préférer avoir un contrôle total du processus de vente de vos ebooks sans qu’une boutique e-commerce ne vous prenne une part de vos revenus passifs, alors faire votre propre site promotionnel !

Cela marche comme un site de niche, il faudra le référencer et cibler un public intéressé par ce que vous proposez.

Vendez vos photos

Vous êtes un photographe en herbe ? Surprise vous pouvez générer grâce à votre passion des revenus passifs. Comment faire ?

Publiez vos photos sur des plateformes comme Shutterstock en fixant un prix pour chaque photo que vous allez mettre, ensuite si quelqu’un est intéressé par l’achat d’une de vos photos vous serez payés.

Ce qui est bien, c’est que vous pouvez vendre autant de photos que vous voulez et plusieurs fois ! C’est une bonne source de revenus complémentaires pour toutes personnes habiles pour faire des photos.

Faites des applications

Si vous avez un réél talent pour la programmation, et notamment la programmation mobile Androïd/IOS, vous pouvez alors essayer de réaliser un petit jeu en ligne qui ne nécessite pas la mobilisation de toute une équipe.

En général, dans ce type de jeu, vous pouvez proposer des petits boosts qui permettront à vos joueurs de progresser plus vite.

Ce qui marche également ce sont les applis de rencontre, mettez des limitations sur des fonctionnalités essentielles et proposez un abonnement premium pour les débloquer.

Coach en ligne

Si vous avez de vrais compétences dans des domaines comme la nutrition, la musculation ou les langues, vous pouvez devenir coach en ligne. Proposez des conseils nutritionnels pour ceux qui en auraient besoin, ou des programmes détaillés pour prendre de la masse.

Pas besoin de site, vous pouvez tout faire via une page Facebook ou via des vidéos YouTube. Mais si vous avez un site promotionnel c’est encore mieux bien sûr ! 😉

Tutorat virtuel

Ce n’est pas vraiment des revenus passifs ici, mais plutôt des revenus complémentaires. Si vous êtes professeur n’hésitez pas à vous inscrire sur des plateformes d’enseignement.

Beaucoup d’élèves ont besoin de soutien dans des matières telles que les mathématiques, la physique, l’anglais et d’autres.

Cela peut être pour vous une vrai source de revenus complémentaires !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (6 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
hugo seo
Hugo
Hello ! Moi, c’est Hugo. Consultant SEO dans la vie, je partage avec vous des conseils pour créer votre business en ligne et développer votre visibilité sur le web. Si vous avez une question ou envie de réagir après avoir lu cet article, n'hésitez pas à poster un commentaire !